01 avril 2014

Pâques 2014 - SOS Enfants Abandonnés

 

PÂQUES 2014

SOS Enfants Abandonnés

Belle initiative sur le chemin qui va vers Pâques : depuis plusieurs années, l'ASBL SOS Enfants Abandonnés soutient fidèlement l'action du Père Baudouin en faveur des plus démunis hospitalisés à l'hôpital Sendwe. De trop nombreux enfants font partie de ces déshérités et l'aide efficace qu'apporte SOS Enfants Abandonnés viendra bien à point pour réduire significativement le nombre de ceux qui restent sans aide... Un immense merci à tous ceux qui participent à ce mouvement de solidarité.

2014_Pâques_1 2014_Pâques_2

 

2014_Pâques_3 2014_Pâques_4

Le format restreint de la publication de SOS Enfants Abandonnés ne permet pas de publier toutes les photos illustrant le texte. Le Blog peut facilement apporter ce complément d'information :

Soeur Marie-José et ses assistantes
Soeur Marie-José (au centre) et ses deux assistantes : un trio de courage...

BILD0880 BILD0886
Les vivres arrivent à Sendwe...

Préparation du repas
Les Mamans (de patients) donnent un coup de main pour la préparation des repas

Sendwe_Repas_offerts
Distribution des repas

Et c'est par dizaines qu'on pourrait publier des photos illustrant le courage des enfants
face à la maladie ou à la souffrance. Bien souvent, une orange, une peluche, un jouet, ...
apporté par l'Aumônier ou un de ses aides, suffit à faire revenir un irrésistible sourire...
Mais parfois, quand même, la détresse est la plus forte...

6821_001_25 (17)

 

6849_001_25 (18)

Le courage des petits Congolais_2

Le courage des petits Congolais_4

6848_001_15 (3)

 


 

 

Posté par bauwat à 12:00 - Permalien [#]


31 mars 2014

Quelques nouvelles - fin mars 2014...

 Le Père Baudouin envoie un message :

"Quelques nouvelles de Baudouin
à la famille, aux amis, aux bienfaiteurs
fin  Mars 2014"

OK pour ma santé, un peu de fatigue à l'hôpital.  Pas d'ascenseurs, les 6 en panne sur 6 !!!    Ils repeignent  tout  l'hôpital, du rez- de- chaussée au 4ème  étage,  partout c'est "nickel", tandis que les  grands malades, s'ils veulent sortir, voir leurs copains  et copines à un autre étage ou prendre un peu l'air dehors… ils poussent eux même leurs voiturettes dans l'escalier (qui est très bien fait, des marches pas trop hautes, et assez larges),  pour remonter c'est autre chose,  j'en ai l'expérience , parfois  deux ou trois ascensions et descentes par jour, en plus je ne peux monter ma voiturette électrique…plus de cent kilos ! heureusement grâce à notre ASBL (Au Bon Samaritain) il y a des voiturettes à chaque étage,  que je me permets d'emprunter !!!
...

pour lire la suite, cliquer sur le lien :

quelques_nouvelles_de_Baudouin

et quelques photos de mars 2014 :

2014_03_15_Au revoir Eric l'aveugle et P

2014_03_15_Au revoir Eric l'aveugle et P
A l'Institut NURU pour enfants aveugles, le P. Baudouin est venu saluer et bénir Eric,
un des nombreux patients qu'il prend en charge, même après leur sortie de Sendwe...

 

Pierre le mécanicien
Pierre, l'électro-mécanicien répare la papamobile du P. Baudouin

  BILD1607  BILD1602 BILD1608
Le P. Baudouin surveille les opérations et range le matériel

BILD1615
Le P. Baudouin avec Madame Teresa, une aventurière des temps modernes, qui veut à tout prix partir
dans un lointain poste de brousse à bord d'un camion (...), avec ses trois valises et des caisses de médicaments.
Madame Teresa -qui n'a plus 20 ans et vient d'Allemangne-  ne parle pas la langue (kiswahili)
et s'exprime difficilement en français...
 

BILD1599
Le tableau des fonctions au sein de l'ASBL Au Bon Samaritain


 

Posté par bauwat à 07:00 - Permalien [#]

11 mars 2014

Un nouvel évêque pour Kasongo !

UN NOUVEL EVÊQUE POUR KASONGO !

Le Père Placide LUBAMBA NDJIBU M. Afr. (Père Blanc)

Une vraiment très bonne nouvelle : le Pape a nommé aujourd'hui, 11 mars 2014, un nouvel évêque pour le diocèse de Kasongo ! Il s'agit du Père Placide LUBAMBA NDJIBU, Missionnaire d'Afrique (Père Blanc) actuellement en charge de l'importante Province d'Afrique Centrale de son ordre. C'est donc un homme de grande expérience et connu de tous qui va prendre en charge un diocèse qui attend ce moment depuis avril 2009...

C'est dans ce diocèse que le P. Baudouin a exercé une grande partie de son ministère.


Halleluja (Drakensberg Boys Choir)

Le Père Placide LUBAMBA NDJIBU 

Nomination Placide Lubamba


A visiter : un nouveau blog pour Kasongo...

http://kasongo.afrikblog.com


 

Posté par bauwat à 18:00 - Permalien [#]
Tags : , ,

18 février 2014

Une photo...

Une photo... 

Depuis le début de l'année, le Père Baudouin ne donne plus que rarement de ses nouvelles. Les lecteurs de ce blog -qui sont plus de 11.000- sont, pour certains, un peu inquiets qu'ils ne puissent plus lire les informations venant de Sendwe au même rythme qu'auparavant. Mais cela s'explique sans doute par plusieurs facteurs : a) à Lubumbashi, les coupures de courant sont une plaie quotidienne et travailler sur Internet dans ces conditions est très difficile... b) l'ordinateur du P. Baudouin "fait des caprices", ce qui le contrarie beaucoup... de plus, son imprimante est en panne ; c) pendant une quinzaine de jours, le P. Baudouin est parti à Goma pour suivre une retraite et il est rentré vers le 10 février...

Tout ceci explique sans doute cela.

Voici une photo qu'un ami nous envoie. Elle est prise le 12 février au retour de Goma, il y a donc quelques jours. Le P. Baudouin semble en bonne forme. En tout cas, il a repris sa place au chevet des patients de Sendwe : c'est rassurant.

Baudouin_2014_02_12_a


 

Posté par bauwat à 09:00 - Permalien [#]

23 décembre 2013

Noël 2013

Noël 2013

Noel_2013_r2

Le webmaster vous souhaite un Joyeux Noël et une Bonne Année 2014


 

Posté par bauwat à 12:00 - Permalien [#]


17 décembre 2013

LETTRE 23 - NOËL 2013

Noël 2013

 

Creche de noel_maxi

 

Lettre 23

Lettre_23ext

pour lire la suite, cliquer sur le lien :  

Lettre_23_OK_new.pdf


 

 

Posté par bauwat à 16:00 - Permalien [#]

14 décembre 2013

Lettre 23 et réconciliation

Bientôt, ici, la Lettre 23 du Père Baudouin

et...

une réconciliation....

 

La Lettre 23 du Père Baudouin, écrite à l'occasion de la Noël 2013, sera très bientôt publiée ici.

Et une "bonne nouvelle" qui nous parvient de Sendwe :

Au cours d'une messe célébrée dans la chapelle de l'hôpital, la jeune fille relevant d'une opération au ventre qui avait reçu un coup de poing... au ventre et dont nous avions publié l'histoire (cf. post "La relance"), a reçu les excuses du garçon qui avait perdu son sang froid et l'avait frappée.

La jeune victime
La jeune victime

Le jeune qui regrette
Le garçon qui regrette le geste qu'il a eu


Posté par bauwat à 07:00 - Permalien [#]

30 novembre 2013

La relance...

La relance !... 

DSCF5151r
Le P. Baudouin Waterkeyn à Sendwe (novembre 2013)

Deux mois après son retour au Congo, comme aumônier de l'hôpital Sendwe de Lubumbashi, le Père Baudouin a pleinement repris ses activités. Il est tout à fait oublié le petit épisode d'une dizaine de jours pendant lesquels, suite à une chute, il avait dû être hospitalisé... comme s'il n'en avait pas connu assez des hospitalisations pendant son séjour en Belgique !

Sa présence "à pied d'oeuvre" et son exemple confortent les bonnes volontés qui l'entourent pour aider les malades hospitalisés, et pour redonner vigueur à la générosité de ceux qui soutiennent, de près ou de loin, son action...

Mais malheureusement, tout cela ne transforme pas en monde parfait ce lieu de souffrance qu'est l'hôpital Sendwe pour tant de malades démunis. Et bien vite le Père Baudouin refait ces rencontres terribles, qui restent son quotidien, qu'il nous raconte parfois et que, souvent, on a du mal à lire jusqu'au bout...

C'est le cas de ce récit qui vient de nous parvenir :

"J'ai vécu une terrible histoire... qui m'enlevait la paix... et le sommeil. Je vous la partage : qu'elle ne vous donne pas des cauchemars !!!

Une fillette opérée du ventre à la clinique militaire, intestins remis à leur place, points de suture faits, retourne chez elle, ...convalescente. Sa maman lui demande de garder la maison. Elle travaille au jardin avec une houe. Un garçon de 16 ans arrive : lui demande sa houe. Réponse de la fillette, c'est la parcelle que maman m'a demandé de surveiller et en plus je travaille avec cette houe que tu me demandes. Fureur du garçon, "c'est comme ça que tu me réponds"... Il lui donne un coup de poing (sans savoir qu'elle venait de subir une opération, ...au ventre) ; les intestins sortaient par la plaie rouverte après ce coup !!! Conduite à Sendwe, où je vis ma vocation : de bon Samaritain : on la laisse 10 jours sans l'opérer (les intestins visibles, c'est par eux qu'elle fait ses selles). Pensez aussi à sa maman qui venait de perdre son mari, écrasé par une locomotive, alors qu'il arrangeait les rails, engagé "en noir" : (sans carnet de travail ni le moindre papier) ; elle n'a pas reçu un centime... puis incapable de payer la deuxième opération  : 400 dollars, et tout le reste : l'anesthésie, poches de sang, etc., etc. Pour le reste chirurgien très compétent et généreux, nous accorde une remise. Je contacte la famille de l'agresseur... qui avait pris un avocat (c'est le comble), 8 jours de palabres, on gagne, opération réussie, on complète le montant, ce n'est pas encore la guérison complète. Elle commence une nouvelle convalescence."

Tout n'est pas toujours aussi dramatique... Le récit repris ci-dessus est suivi d'un autre :

"Il y a aussi de bonnes nouvelles : un grand brûlé, avec une main tordue et qui a été brulée au troisième degré ; je l'avais assisté pendant un an et demi. A l'occasion de mon retour au Congo et en reconnaissance, dimanche passé il vient avec toute sa famille, portant des cadeaux au moment de l'offrande de la messe dominicale. Je n'ai jamais vu une telle générosité ni en Belgique ni au Congo, (c'était il y a deux semaines, le dimanche 10 novembre). Voici ce que les malades ont reçu : un orgue électrique, deux grands baffles, des uniformes pour toute la chorale : une trentaine, une grande pendule pour la chapelle... et j'en passe ! Quelle reconnaissance : du jamais vu !

DSCF5257r
Le P. Baudouin et le grand brûlé guéri (nov. 2013)

Voilà, c'est la vie que j'ai choisie, que j'aime et je continuerai jusqu'au bout : le Seigneur nous a dit : tout ce que vous ferez aux plus petits d'entre les miens, c'est à moi : Jésus, que vous le faites !! Notre ASBL : motif principal de mon retour c'est de la relancer : elle a comme  nom "Au Bon Samaritain". Cette parole de Jésus et son exemple m'encouragent comme c'est pas possible, surtout quand la tristesse m'accable : devant tant de souffrances, et aussi parfois un peu de découragement, la solution ?? : je vais à la chapelle pour recharger mes batteries... (au sens réel et au sens figuré) : j'ai une voiturette électrique, rechargée par le courant de la chapelle... Merci de m'avoir lu."  

DSCF5134r
Le P. Baudouin a retrouvé ses "paroissiens" de l'hôpital Sendwe

PB170033r
...et les enfants candidats à faire partie de la nouvelle chorale en voie de création
(photos 17.11.2013)

PB170022r
Les petites danseuses ont revêtu leur nouvelle tenue pleine de soleil

PB170024r
Les acolytes

PB170025r PB170028r PB170029r
Un des rôles des petites danseuses est de recueillir les offrandes des fidèles et de les
porter à l'autel en dansant

PB170042r
Répétition de la chorale : le P. Baudouin n'est pas le moins attentif...

PB200062r PB200067r
Le soir, sous la tonnelle de la Résidence, échange et détente avec les confrères Pères Blancs


 

Posté par bauwat à 12:00 - Permalien [#]

15 octobre 2013

Problème de santé...

Problème de santé...

 

Depuis de 4 octobre, le Père Baudouin a dû être hospitalisé aux Cliniques Don Bosco à Lubumbashi pour des problèmes pulmonaires : fièvre et toux.

Aux dernières nouvelles (10-10-2013 à 22h00), la situation serait stabilisée et le P. Baudouin semble aller mieux, même si la toux persiste. Il restera encore hopitalisé quelques jours.

15.10.2013 : le P. Baudouin a quitté la clinique pour rejoindre sa communauté et reprendre progressivement ses activités


 

Posté par bauwat à 22:10 - Permalien [#]

13 septembre 2013

Retour à Sendwe...

Retour à SENDWE

Korongo_a

Après de longs mois passés en Belgique à suivre divers traitements médicaux, le Père Baudouin a choisi le vendredi 13 (!) septembre pour retourner prendre son poste à l'hôpital Sendwe de Lubumbashi...

Il faut dire que, malgré les soins et les attentions dont il a été entouré durant son séjour en Belgique, une grande partie de son coeur était restée au Congo, auprès de ces malades et handicapés auxquels il a consacré les dix dernières années. Ce retour au Congo du Père Baudouin correspond à la rentrée en Belgique du Père Paul De Vinck qui a assuré la continuité de l'aumônerie de l'hôpital Sendwe depuis plus de 18 mois. Que le Père Paul soit, ici aussi, remercié pour cette présence qui a tant d'importance pour tous les hospitalisés qui souffrent et sont bien trop souvent isolés, voire "oubliés".

Pour le Père Baudouin, la tâche ne sera pas plus facile qu'auparavant : les effets de l'âge sont là et, il faut le dire, si certains problèmes médicaux ont été résolus, il y en a d'autres pour lesquels on aurait souhaité de meilleurs résultats... Ainsi, les difficultés de mobilité restent un point délicat que le P. Baudouin devra gérer.

On ne manquera pas de publier ici les premiers commentaires que le P. Baudouin rédigera sur ces retrouvailles tant espérées.

De leur côté, les amis du P. Baudouin auront à coeur de soutenir son action en lui adressant de temps à autre un petit message d'amitié. Cela compte beaucoup pour celui qui est à 7.000 km de distance... Merci déjà...


  

 

  

Posté par bauwat à 22:00 - Permalien [#]