"Blog des Amis du Père Baudouin"

Congo - Père Baudouin

  Vous êtes sur le Blog des Amis du Père Baudouin Waterkeyn
des Missionnaires d'Afrique (Père Blanc)
 
Le Père Baudouin est décédé à Lubumbashi, le 19 novembre 2014

Père_Baudouin_r
Père Baudouin WATERKEYN (1931-2014) 

http://perebaudouin.canalblog.com

Depuis juillet 1958 (pendant plus de 56 ans !), le Père Baudouin a été au service des Congolais et, ces dernières années, plus spécialement au service des handicapés. Jusqu'à son décès, il a assumé l'éprouvante charge d'aumônier de l'hôpital Sendwe à Lubumbashi.


L'ASBL "Au Bon Samaritain", créée par le Père Baudouin, poursuit ses activités en faveur des démunis hospitalisés à Sendwe, avec de nouveaux statuts.

Un nouveau blog permet de rester informé et d'aider les malades de Sendwe :
Blog des Amis de l'hôpital Sendwe 


  Pour voir la vidéo des 50 ans de Congo du Père Baudouin

Image_de_la_vid_o_1

Cliquer sur le lien ci-dessous
 

Vidéo_50_ans_au_Congo


 

  Gestion du Blog des Amis du Père Baudouin et pour tous renseignements :
tamtam_1310@yahoo.fr 

Depuis juillet 2007, ces pages ont été vues 40241 fois par des visiteurs venant de :

Belgique France États-unis Royaume-uni Canada Italie Espagne Allemagne Pologne Israël Liban Suisse Portugal Sénégal
Burkina Faso Kenya Rwanda Afrique du sud Pakistan Maroc Algérie Égypte Argentine Tanzanie Inde Togo
Émirats arabes unis Grèce Guinée Japon Tunisie République tchèque Brésil Ukraine Finlande Turquie Bénin Lituanie Hongrie Chypre Corée, république de Ghana Colombie
Maurice Arabie saoudite Mexique Suède Russie Australie Haïti Norvège Gabon Zambie Autriche Tanzanie, république-unie de Uruguay Nouvelle-zélande Botswana Danemark Venezuela

Philippines Koweït Malte Indonésie Nigéria Djibouti Malawi Thaïlande Taïwan, province de chine Madagascar Slovaquie Bulgarie Roumanie Réunion Kazakhstan Mozambique Nouvelle-calédonie
Mauritanie Niger Équateur Sierra leone  Arabie saoudite Chili Pakistan Andorre Guadeloupe Cambodge Bangladesh Albanie Viet nam

Pour envoyer un Email au Père Baudouin : waterkeynbaudouin@yahoo.fr 


A VOIR AUSSI :

http://congoblog.canalblog.com
Le Blog de Solidarité Congo

http://berps.afrikblog.com
Le Blog du Centre de Promotion de la Santé au Congo

*
*   *

Et pour écouter des chants congolais :
http://cantacongo.afrikblog.com

Un blog consacré à Mingana, la dernière paroisse en forêt où le Père Baudouin a été actif :
http://mingana.afrikblog.com

et un blog à encourager par votre visite
http://perenorbert.afrikblog.com
Le Blog de Norbert Mwishabongo
Missionnaire d'Afrique
Le P. Norbert est le "fils sprirituel" du P. Baudouin


 

A_vue_a_rienne
Lubumbashi et Hôpital Sendwe (Google Earth) 


  Blog créé et géré par l'

LETTRAGE_ASC_rouge_gris_r
© fernand.feyaerts@yahoo.fr

Répertoire des blogs gérés par Solidarité Congo :

http://congoblog.canalblog.com  


Posté par bauwat à 17:30 - Commentaires [0] - Rétroliens [0] - Permalien [#]

PARTAGER :Partager sur Facebook

  

Posté par bauwat à 08:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


19 novembre 2017

COMMENT AIDER ?

COMMENT AIDER ?

Juillet 2017

!!! Suite au décès du Père Baudouin, l'ASBL "Au bon Samaritain", qu'il avait constituée en vue de venir en aide aux patients déshérités de l'hôpital Sendwe, reprend et poursuit ses activités avec des moyens réduits, certes, mais avec la même détermination d'être utile aux plus démunis. Pour la plupart, les acteurs de l'ASBL "Au bon Samaritain" actuelle sont des membres de l'aumônerie de l'hôpital Sendwe. La présidence de l'ASBL a été confiée à Madame Godelive KISIBA.

Vous pourrez suivre l'actualité des actions de cette équipe en visitant le blog 

Blog des Amis de l'Hôpital Sendwe

(Lien => http://sendwe.afrikblog.com)

Sur ce blog, vous trouverez les documents constitutifs de l'ASBL et aussi les directives nécessaires si vous souhaitez, comme par le passé, continuer à aider les patients en difficulté. Déjà, un grand merci. 


 

Posté par bauwat à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Décès du P. Baudouin... Trois ans déjà

Trois ans déjà...

 

102489083

 

Trois ans déjà que le Père Baudouin s'en est allé... Ici, en Europe, beaucoup d'en souviennent...

Au Congo, tous ceux qui l'ont croisé pendant ses longues années d'apostolat gardent sa mémoire bien vivante.

Le "Petit Gilbert", qui a passé plusieurs années à l'hôpital Sendwe, est de ceux-là. 

Gilbert, devenu un grand jeune homme (la photo date de 2008) mais qui reste handicapé, nous a promis un témoignage à l'occasion de cet anniversaire car le Père Baudouin continue à être fort présent et dans sa mémoire et dans son coeur...  

BILD0125a
Le "Petit Gilbert" encadré par sa Maman et le Père Baudouin en juillet 2008

Message de Gilbert :

Aujourd'hui pour moi était une journée en méditation pour mon très cher père que j'aimais beaucoup, et aujourd'hui je l'aime toujours. Pour père Baudouin j'ai un grand témoignage de lui sans aucun doute. Même la sainte bible nous dit que "Dieu a créé l'homme à son image ". Le père Baudouin était aussi Dieu vivant parmi les hommes. Pourquoi je dis ça parce que : le père Baudouin a sauvé ma vie quand j'étais dans une tombée de mort.
Père Baudouin m'a fait sortir de l'ombre de la mort, pour me faire revenir à la vie où je suis en train de vivre. Père Baudouin m'a fait pour lui un bébé à l'hôpital Sendwe de Lubumbashi dans la salle de pédiatrie ; il m'a donné tout ce que je veux, et tout le nécessaire.
Le père Baudouin est parvenu même de me prendre en charge à l'hôpital de Bukavu où j'étais logé bien arrangé et confortable. Il est même parvenu à payer mon logement et mes soins médicaux à l'hôpital général de référence de Bukavu.
Père Baudouin a fait pour moi sa mission qui l'a envoyé sur la terre des hommes. Oui, père Baudouin c'est un vrai bon samaritain.
Même Jésus-Christ lui-même l'avait dit dans l'évangile de saint Matthieu. J'ai tellement cette foi que le père Baudouin est au ciel à la droite de notre père céleste. Parce qu'il avait accompli la mission que Jésus -Christ avait annoncé en Matthieu 25:35-36 (*).  C'est pourquoi je vous prie de lire cette évangile de saint Matthieu dans chapitre 25:35-36,46. Et je vous prie aussi de prier pour lui.
NB : Que son âme repose en paix. 
Mkg ami fidèle.

(*)  Matthieu 25:35-36
35 Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli;
36 j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi.


 


 


 


Message d'un autre ami du Père Baudouin : 

Ordinatio de Norbert 011r

Tombe_Lubumbashi

Lettre au Père Baudouin...

Cher Baudouin, 

En cette première journée mondiale des pauvres, voulue par le Pape François, je ne peux pas m'empêcher de penser et prier avec toi. L’engagement pour les pauvres, les petits, les marginalisés, les exclus, etc., a été à la base de ta vie. 

Aujourd’hui le 19/11/2017, est le 3ème anniversaire de vie auprès du Père. Cette année, le 19/11 tombe un dimanche. L’évangile de ce jour nous propose la parabole des talents. Priant avec toi, j’ai donc rendu grâce à Dieu pour : 

-       La valeur de ta vie (talent). Cette vie que tu as reçue de Dieu par tes parents et que tu as transmise, fructifiée par ton engagement en faveur du bien-être de tes frères et sœurs. Oui, chacun des noms qui t’ont été donnés à différents lieux de ta vie Missionnaire d’Afrique (Père Blanc) en RD Congo, est preuve d’un engagement pour l’épanouissement et l’accomplissement de tout l’homme. Père WC : pour marquer ton engagement afin que chaque famille ait une toilette ;  Père COFPAS : pour signifier ta promotion des coopératives familiales ; Pilote de Kampene : pour marquer tes interventions rapides conduisant les malades dans les hôpitaux, centres de santé, etc. ; Papa Wemba : pour marquer ta joie de vivre ; Père handicapé : pour marquer ton engagement en faveur des personnes handicapées ; etc.   

-       Ta joie d’être ce que tu es et as et de tout donner pour que l’autre ait la vie. Plusieurs fois tu interpellais à ne pas comparer dans la vie, ne pas envier l’autre mais, savoir dire merci à Dieu pour ce qu’on a et est. « La comparaison est une peste » tu ne cessais de dire. Etre heureux avec ce que l’on a et que l’on est et se donner comme tel pour mettre un sourire et provoquer la joie de vivre sur un visage triste, désemparé, désespéré, etc. 

-       Mériter la confiance que Dieu nous fait quand il nous confie ses talents. La confiance en Dieu, tu en avais tellement que tu trouvais toujours de raisons d’en avoir envers tes amis les démunis, les pauvres, les marginalisés, les exclus, etc., au point que leur combat pour la vie a été le tien jusqu’au 19 novembre 2014, jour où tu es entré dans la joie de ton Maître à partir de la clinique Afya à Lubumbashi. 

Cher Baudouin WATERKEYN, joyeux troisième anniversaire de vie en plénitude auprès du Père Céleste. 

Oui, comme disait Mère Teresa de Calcutta : « Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux », merci pour l’exemple du bonheur, de l’engagement pour la vie, du sacrifice personnel, de la joie de vivre, de l’engagement missionnaire et humain. 

Ton fils spirituel ;

 

Norbert MWISHABONGO, M.Afr (PB)

BILD0535r

 


 

Posté par bauwat à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2016

Décès du P. Baudouin... Deux ans déjà...

19 novembre 2014 - 19 novembre 2016

Deux ans déjà ... 

107849179_o

Oui, cela fait deux ans déjà que le Père Baudouin est parti rejoindre son Seigneur... Deux ans déjà que tous ceux qu'il aidait sont orphelins... Mais parmi eux, ils sont nombreux ceux qui ne l'oublient pas... Comme ne l'oublient pas ses multiples amis de par le monde. Même ce modeste blog en est témoin, puisque des visiteurs, par centaines, continuent encore maintenant à venir lire les textes et regarder les photos de cette vie passée au Congo au service de la mission.

Durant toutes les années où on a publié ici les faits et gestes du Père Baudouin, l'accent a surtout été mis sur son action en faveur des handicapés moteurs et des traumatisés. Pour cette "page souvenir", il semble bon de mettre en évidence en quelques images une autre facette de l'aide multiforme que le P. Baudouin apportait aux déshérites. Il s'agit de cette sollicitude particulière qui le poussait à aider les malvoyants... 

100364683_or
La consultation du jeudi matin

En effet, pendant plus de 30 ans (à Kakutya, à Kampene, à Sola, à Mingana, à Sendwe...) le P. Baudouin a fourni des lunettes à des milliers de Congolais incapables de s'en procurer autrement. Pendant ses dix dernières années, tout au long de son service à l'hôpital Sendwe de Lubumbashi, chaque jeudi il recevait les demandeurs comme il le racontait lui-même :  

Lettre de 2008 :
Chaque jeudi matin : aide aux malvoyants. Depuis que je suis arrivé (à Sendwe) en 2003, jusqu’à ce jour nous avons pu procurer des lunettes à  1.300 personnes (en 5 ans donc) ; Ceux qui le peuvent payent un prix modique de l’équivalent de 3 Euros, pour les malades hospitalisés, c’est gratuit.. Ils viennent avec une lettre de recommandation de leur paroisse ou communauté, pour éviter tout commerce, et si possible avec une ordonnance d’un opticien ; Sinon on se débrouille soi-même pour l’examen et la découverte de la dioptrie que le malade a besoin, grâce à une expérience de 30 années, et de cours accélérés, et d’un bon matériel ad hoc.

BILD0820r

BILD0824r BILD0825r
Les stocks (le P. Baudouin recevait de Belgique chaque année des centaines de paires de lunettes, le plus souvent neuves).  

BILD0639ar

a1 (6)r 

011_15 (5)r

L'aide apportée par le P. Baudouin prenait bien souvent d'autres formes que la fourniture de lunettes. Ci-dessous, la photo montre un jeune aveugle faisant les lectures lors d'une messe à Sendwe. C'est l'intervention du P. Baudouin qui lui a permis d'apprendre le Braille. 

2016_photos007r 

2014_03_15_Au revoir Eric l'aveugle et P
Le Père Baudouin vient bénir un de ses protégés, aveugle, avant un départ vers la Belgique 

On se souvient particulièrement du Père Baudouin à La Hulpe, dont la paroisse Saint-Nicolas a été jumelée avec celle de Sainte-Thérèse à Mingana (Province du Maniema) en 2001/2002 et ce, à l'initiative du Père Baudouin. Actuellement, dans le cadre de ce jumelage, qui est toujours actif, un projet est à l'étude à La Hulpe pour qu'un service d'aide aux malvoyants, un peu semblable à celui qu'offrait le P. Baudouin, soit réinstauré à Mingana sous la houlette, là-bas, du Père Marcio, un jeune Missionnaire d'Afrique ultra dynamique, d'origine brésilienne. Pour voir ce qui se fait dans le cadre de ce jumelage, consulter le lien ci-dessous.

Bandeau MINGANA 450

IMG_0481r
Le Père Marcio Sampaio, curé de Mingana (2016)


 

Posté par bauwat à 23:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 novembre 2015

Décès du P. Baudouin... Un an déjà...

Décès du Père Baudouin Waterkeyn

Un an déjà...

C'était il y a un an déjà, le 19 novembre 2014, que nous apprenions, au petit matin, le décès de notre ami, le Père Baudouin Waterkeyn. La nouvelle nous venait de Bukavu par le tam-tam africain et, réseaux sociaux aidant, se répandait comme une trainée de poudre... Le Père Baudouin s'était éteint à 2h35 du matin, dans la clinique Don Bosco de Lubumbashi où il avait été hospitalisé à peine quelques jours auparavant.

Le Père Baudouin avait maintes fois exprimé sa volonté de mourir si possible à la tâche, en terre congolaise, et de respecter ainsi jusqu'au bout son interprétation du Serment Missionnaire qu'il avait prononcé, comme tout Père Blanc, dans sa jeunesse et réitéré à de nombreuses reprises :

... je fais le Serment sur les Évangiles
de me consacrer désormais et jusqu’à la mort
à la Mission de l’Église en Afrique
selon les Constitutions de la Société
placée sous la protection
de Marie Immaculée,
Reine de l’Afrique...

(extrait du Serment missionnaire des Pères Blancs)

2007_Serment missionnaire
Lors du Jubilé pour ses 50 années de prêtrise, entouré par de très nombreux
confrères et amis Missionnaires d'Afrique, le Père Baudouin renouvelle, avec eux,
son Serment missionnaire. C'était en 2007, à Gentinnes, au Mémorial Kongolo.


Par la prière, on se souviendra particulièrement du Père Baudouin les 21 et 22 novembre 2015 au cours des messes célébrées à La Hulpe, paroisse avec laquelle il avait créé des liens lorsqu'il était en poste dans la paroisse Sainte-Thérèse de Mingana.


 Il y a un an, le 19 novembre 2014, le Père Baudouin Waterkeyn s'éteignait à Lubumbashi (RD Congo)

A l'époque, nous n'avions pas eu l'occasion de publier le texte ci-dessous qui résume bien les principales étapes du parcours peu banal du Père Baudouin. Voilà cette lacune comblée à l'occasion du 1er anniversaire du décès du Père Baudouin...

Il s'agit bien d'un "résumé" puisque l'action du Père Baudouin, au cours de ces dix dernières années passées à l'hôpital Sendwe, tient ici en trois lignes... Bien plus de détails sur cette période peuvent être lus dans le présent blog.

P_Baudouin et brûlé_2

La main fraternelle...
Apostolat au quotidien à l'hôpital Sendwe. Le Père Baudouin apporte son réconfort à un enfant grand brûlé

------------------------------------------------

Evocation du parcours du Père Baudouin Waterkeyn
par le P. Jef Vleugels
 

Bruxelles, le 23/11/2014

"J’ai la profonde douleur de vous annoncer le décès de notre confrère

Baudouin Waterkeyn

survenu cette nuit à 2h35 à la clinique Afya Don Bosco", nous communiquait mercredi 19 novembre le père provincial de notre Province d’Afrique Centrale, Christophore Amade. Son grand souhait, mourir en Afrique, a été exaucé…

Baudouin est né le 14 mai 1931 à Woluwe-Saint-Lambert, une des communes de Bruxelles. Il était le cadet d’une famille très chrétienne de neuf enfants et fut chouchouté par ses sœurs. Un de ses frères, André Waterkeyn, est l’ingénieur qui conçut l’Atomium. Ecole primaire interrompue par la guerre et la fuite de la famille en France, à Lourdes, études secondaires dans un établissement privé, l’Institut Lefebvre à Bruxelles. Il découvre le scoutisme, à la 58e du Chant d’Oiseau. Un des aumôniers lui donnera des cours de latin. Il se sent appelé par Dieu, mais hésite. Après avoir gagné sa vie avec de petits boulots, il entre chez les Pères Blancs à Thy-le-Château en 1951. Suivent le noviciat à Varsenare et les quatre années de théologie à Heverlee. Il y prononce son serment missionnaire le 7 juillet 1956 et est ordonné prêtre le 21 avril 1957. Après les cours obligatoires à l’université de Louvain, en guise de service militaire, le voilà prêt pour partir au « Congo belge ».

Il est nommé au Maniema, à Kalima. Etude du Swahili, directeur des écoles primaires, tournées pastorales en brousse, aumônier des scouts et des jocistes, organisateur de séances de cinéma. Lors de l’indépendance en juin 1960, il subit sa première bastonnade et est laissé pour mort en prison. Le 2 août 1964, les émissions flamandes de la RTB annoncent que Kalima est tombé entre les mains des Mulelistes et que plusieurs pères sont tués, dont le père Baudouin Waterkeyn, qui fut décapité. Ce n’est que trois jours plus tard que ce dernier a pu avertir sa famille…

Evacuation par Kinshasa et congé en Belgique et retour à Kalima. Il y anima - « plus que jamais », écrit-il – les louveteaux, scouts, routiers qui ne sont pas rentrés dans la rébellion. Il devient aumônier scout du district Kasongo, deux fois et demi la surface de la Belgique. Il s’occupe des lépreux et leur fournit des médicaments. En mars 1969 il est nommé à Kampene, mais en 1975 il retourne à Kalima. De là il fonde la paroisse de Kakutya. Il construit beaucoup en brousse avec des jeunes chômeurs que la guerre avait chassés des écoles. Ils devenaient ainsi maçons, menuisiers, charpentiers, briquetiers… Avec eux il construisit la nouvelle église paroissiale.

Il découvre la médecine préventive et lance à travers les Shirika (communautés de base) le captage des sources et la construction de W.C. « Ceux qui avaient un W.C. de six mètres de profondeurs recevaient un diplôme, qu’ils mettaient dans leur salon comme un diplôme d’études ! Ce diplôme leur donnait accès à la pharmacie de la paroisse, pas de diplôme, pas de médicaments. » A chaque inauguration d’une source, on organisait un « grand festin » : riz et singe. Ce dernier était fourni par le curé-chasseur…

En 1981 Baudouin fait un recyclage de trois mois à Lumen Vitae. Il subit une première opération au genou. Le lendemain de l’opération, Louis, son frère, lui amène une voiturette de handicapé et ce fut le déclic : « J’ai fait le rêve fou de mettre tous les handicapés du diocèse de Kasongo sur … roues, faute de les faire marcher, comme Jésus qui guérissait les paralysés. » Baudouin lance l’opération « Roues de Secours ». Il fêtera un jour l’arrivée de la millième roue ! Il expédie un premier conteneur avec des roues de vélos et d’autres matériaux, comme des fourches. Le tout pour Kampene, où il est nommé. Dans un atelier, une vingtaine de handicapés (menuisiers, soudeurs, forgerons) fabriquent les chaises roulantes. D’autres meulent des verres de lunettes et les montent ; d’autres encore fabriquent des chapelets…

Après la session et la grande retraite à Jérusalem, fin 1988, Baudouin est nommé dans le diocèse de Kongolo, à Sola. Il y restera dix ans. Il y a vécu une excellente coopération avec les Sœurs Franciscaines, dont Sola était le poste central avec pré-postulat, postulat, noviciat… Il y lance une soixantaine de mini-coopératives de quatre familles chacune. « C’est à Sola que j’ai connu la pire des guerres » (sur les sept qu’il mentionne dans ses notes). « Nous étions en perpétuel danger de mort. Les soldats rwandais incendiaient toutes les maisons des villageois en fuite en brousse, les églises et les dispensaires… » Après avoir été accueilli par les pères Spiritains, il est évacué vers la Belgique en juillet 1999.

En 1999 et en 2000 : prothèses totales aux deux genoux. Entre les deux il suit la session ’Transition au troisième âge’ à Rome. En février 2001 il retourne dans le diocèse de Kasongo, cette fois-ci à Mingana. Il reprend ses tournées en brousse, le plus souvent à vélo et pour plusieurs semaines, de village en village.

Grâce au curé de la Hulpe, l’abbé Alain de Maere, Baudouin lance le jumelagede la paroisse Sainte-Thérèse de Mingana avec la paroisse Saint-Nicolas de La Hulpe. « Le plus beau souvenir, en pleine guerre : une marche à pied de plus de 60 km à Kipaka pour chercher les objets récoltés par les jeunes de la Hulpe pour le centre de santé de Mingana : matelas, instruments médicaux, voiturettes de handicapés, livres, jouets, uniformes pour les scouts. Nous avions peur d’être pris pour une marche de rebelles, j’allais en vélo devant le peloton, pour avertir les gens de ne pas s’enfuir… » Baudouin savait raconter, il était un communicateur hors pair, un quémandeur-pour-les-autres professionnel. Il faisait tout pour tenir ses bienfaiteurs au courant. En témoignent ses « Lettres communautaires » (la 24e date de septembre dernier), envoyées grâce aux amis de la paroisse de Saint-Nicolas, et son « Blog des Amis du Père Baudouin », plein de photos, de rapports, de témoignages…

De plus en plus handicapé lui-même, son dernier poste sera l’aumônerie de l’hôpital Sendwe, à Lubumbashi. Il continue à récolter des centaines de voiturettes, des béquilles, des déambulateurs. Il fonde une asbl « Au bon Samaritain », qui assiste les plus démunis parmi les malades, leur offrant même des repas, et qui s’autofinance par la vente de gaufres et de boissons froides.

Pour conclure, voici un témoignage d’un confrère, le Père Alex Goffinet :

« Baudouin est resté scout toute sa vie, avec un esprit d’aventure, de romantisme et d’âme d’enfant. Homme de Dieu, il était toujours présent aux prières de la communauté. Baudouin était un confrère d’une imagination, d’une originalité et d’une inventivité époustouflante. Que d’histoires à raconter. Il était aussi un homme de forte émotivité. S’il lui arrivait de faire du mal à quelqu’un, il demandait pardon, tendait la main et murmurait : c’était l’émotion. Son émotion, c’était surtout son coeur, à la mesure de sa taille, qui le poussait à foncer dans la générosité, presqu’aveuglément. Jamais assez, jamais de trop. Il avait une sensibilité toute particulière pour les malheureux, les malades, les estropiés. Une seule parole du Christ nous suffit pour honorer sa mémoire : »Ce que vous avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait".


  

Posté par bauwat à 08:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]


20 novembre 2014

Décès du Père Baudouin

Vous êtes sur le Blog des Amis du Père Baudouin Waterkeyn des Missionnaires d'Afrique (Père Blanc)

http://perebaudouin.canalblog.com

Depuis juillet 1958 (plus de 56 ans !), le Père Baudouin a été au service des Congolais et, ces dernières années, plus spécialement au service des handicapés. Il a assumé l'éprouvante charge d'aumônier de l'hôpital Sendwe à Lubumbashi. 



Chant interprété lors de la  Messe du Souvenir à La Hulpe
Chorale African Joys 

R.I.P.

BIEN TRISTE NOUVELLE...

Le Père Baudouin WATERKEYN est décédé au matin du
19 novembre 2014.  Il avait 83 ans.

Il avait été hospitalisé le week-end précédent à la Clinique AFYA
(Don Bosco) de Lubumbashi

C'était un Juste et un Ami...
Qu'il repose en Paix dans la Joie de son Seigneur

Mourir au Congo et reposer en Terre africaine...
c'était le désir le plus cher du Père Baudouin. Il est exaucé...
 

Nécrologie BW


Evocation du parcours du P. Baudouin
par le P. Jef Vleugels

BW_évocation par P_Jef_Vleugels

TEXTE_COMPLET


Les Funérailles

Les funérailles du Père Baudouin Waterkeyn, Missionnaire d'Afrique, ont été célébrées le lundi 24 novembre 2014 à 11h00 à Lubumbashi (RD Congo) en la cathédrale Saints Pierre et Paul en présence du Consul de Belgique et de son épouse. De très nombreux fidèles emplissaient la cathédrale. La messe était présidée par S.E. Mgr. Jean-Pierre TAFUNGA, Archevêque de Lubumbashi entouré de très nombreux prêtres.

Premières images des funérailles à Lubumbashi (par iPhone et Skype)

 12-30 LShi Funérailles_1 Funérailles Baudouin 12h30_1 Funérailles Baudouin 12h36_2
24.11.2014 - Lubumbashi 12h40 


 

IMG_1917r
A la cathédrale

baudouin_funeral4 baudouin_funeral5

baudouin_funeral1 baudouin_funeral2

baudouin_funeral3

IMG_1928 IMG_1933
En chemin vers le lieu du repos

IMG_1939 IMG_1940
Dernier adieu...

IMG_1943 IMG_1948 
...autour de la sépulture

baudouin_funeral11

IMG_1957r IMG_1965
Le Père Baudouin repose sous la terre rouge d'Afrique. Mais ce n'est qu'un Au revoir...

Autres_photos_et_récit_des_funérailles_à_Lubumbashi_Site_Internet_Pères_Blancs


 A VOIR...
Une video-biographie du P. Baudouin (2'30) : 
(réalisée lors de son Jubilé d'Or en 2007)
 
sur fond des impressionnantes paroles de "La Quête"
chantée par Jacques Brel

Photo_identité_18_ans

VIDEO-BIOGRAPHIE 


Ecouter encore une fois...

CRW_7290_600
le Père Baudouin parler du Bon Samaritain...
 

Bon_Samaritain_r 

 


 Un chant de deuil 
(Nayei kosambela Tata Nzambe)

Nayei, nayei, nayei
Nayei kosambela Tata Nzambe
Nayei kobondela mpo molimo mwa ye
Mopema n'esengo
Seigneur, je viens te prier pour que son âme repose en paix
Yo Tata eeee, yamba ye e, o ndako ya yoe
Accueille-le dans ton royaume
Kotala te eeee, masumu ma ye e, o yamba ye e
Ne regarde pas ses fautes, accueille-le
Mwana wa yo eeee, asaleli yo e awa o nse e
Ton enfant qui t'a servi ici bas
O pesa ye eeee, esengo ya yo, o ndako ya yo e
Donne-lui la joie dans ton royaume 


 Faire-part MAfr

Faire_part 


 Autres_photos_et_récit_des_funérailles_à_Lubumbashi_Site_Internet_Pères_Blancs


 En Belgique
Messe à la mémoire du Père Baudouin Waterkeyn 

 A l'initiative de la famille, une messe à la mémoire du Père Baudouin Waterkeyn, Missionnaire d'Afrique, a été célébrée le vendredi 28 novembre 2014 à 12h00 en l'église Saint-Nicolas à La Hulpe en Belgique.

LH_02_autel

LH_02a_confrères
De nombreux Pères Blancs étaient venus prier pour leur vieux compagnon...

LH_04_évangile
le Père Philippe de Dorlodot proclame l'Evangile

 

DSC_9386
L'homélie a été prononcée par le vieil ami, le Père Philippe
(photo d'archives)

 

... Mais qui était-il, ce cher Baudouin ? Une forte personnalité, une force de la nature, une légende, un communicateur fantastique, un monument ! C’était un père blanc « hors-cadre »... ...Grand cœur, Baudouin était un « phénomène » (si je peux dire, avec amitié)...

...Mais la grande passion de sa vie, ce fut – et certainement depuis sa première opération chirurgicale en 1982 – ce fut d'agir pour soulager les souffrances des fragilisés de la vie : les handicapés, les malades. Sa compassion était vive, elle était efficace... ...ça, c’est Baudouin ! face à des personnes qui souffrent, il entre en action, il remue ciel et terre...

...Merci, Baudouin pour ta vie donnée : merci pour ta fidélité, ton enracinement dans la foi, ta passion et ta bonté pour les plus pauvres. Que ta vie nous inspire ! Continue à veiller sur les populations de l’Est du Congo...

Homélie_Texte_complet 

 


Une intention de prière

001_25 (5)

Le décès du Père Baudouin laisse les malades de l'hôpital Sendwe  encore un peu plus affaiblis et désemparés... 
 - pour que les vivants gardent l'Espérance,
 - pour que le souffle de l'Esprit inspire une autre personne  pour continuer l'œuvre du Père Baudouin en faveur  des exclus de la vie et des appauvris de la terre,...
   avec tous les Amis du Père Baudouin,
 ... Seigneur, nous te prions  

Le Père Baudouin présente sa fonction d'aumônier à l'hôpital Sendwe

http://www.africamission-mafr.org/à_lire


  La Presse

Des articles repris dans la presse néerlandophone à propos du décès du Père Baudouin rappellent qu'il fut un des modèles dont s'inspira beaucoup l'auteur David Van Reybrouck pour sa pièce à succès "Missie" (Mission)

Article_1      Article_2
Afficher_la_page


  Baudouin Waterkeyn, une vie...

A voir !

Vidéo-photo-montage (2007) (24 minutes) 

Une_Vie_Couverture

cliquer sur le lien :

 Père_Baudouin_Waterkeyn_Une_Vie


 Les plus récentes photos reçues de Sendwe

Les dernières photos reçues du Père Baudouin montrent combien, jusqu'à la fin, il s'est consacré à sa grande priorité, les Autres et, parmi eux, ceux qui souffrent...

BILD0613a
Au chevet d'un mourant et réconfort des proches

 BILD0643a
Le "hobby" du Père Baudouin : donner des verres à ceux qui n'en ont pas ...

BILD0588 BILD0633

BILD0651 BILD0653

BILD0663

BILD1682a

BILD1692
La dernière voiture...

BILD1695
La dernière excursion (invité à visiter la ferme du Gouverneur du Katanga)

BILD1718
Messe en plein air devant l'hôpital Sendwe

BILD1772

BILD1788
Baptême d'une femme défigurée

BILD1805
Baptême d'un handicapé

BILD1785
Baptême d'une fillette (3 ans) hospitalisée à Sendwe suite à un viol...

BILD1780
Baptême d'un jeune adulte

IMG_5483
Le dernier "projet" : fabrication d'un T-shirt de l'ASBL "Au Bon Samaritain"

 IMG_5485

IMG_5486

IMG_5487a


 

Commentaires :

chers  tous  depuis  ce 19 Novembre 2014 à  2heure35 le pere Baudouin  nous  a  quitté à LA POLYCLINIQUE DON BOSCO  LUBUMBASHI  
Baudouin  tu  vas  nous  manquer  que  ton âme repose en  paix 
Ton ami  Venance

***

Un grand homme qui, non seulement, parlait de l'Evangile mais Le vivait avec force et Le partageait avec grand enthousiasme.
L'Eglise, humble, servante et pauvre. Une Eglise dans laquelle je puis croire.
W.V.

***

un grand homme en effet qui a donné toute sa vie pour l'Afrique ! un beau témoin du Christ et de sa tendresse pour tous les hommes...

"Ceux qui tirent le plus profit de la vie sont ceux qui se passionnent pour la mission de communiquer la vie aux autres"
                      dit le pape François dans Evangelii gaudium (n°10)

Cette phrase lui correspond bien, je crois... Que de là haut, il continue à veiller sur tous ceux qui œuvrent pour l'évangélisation, c-à-d pour  communiquer la vie de Dieu aux autres
en union de prières
Abbé Emmanuel de Ruyver+

*** 

Rendons grâce à Dieu qui a exaucé la prière de son fidèle serviteur : Mourir à Lubumbashi et être enterré en terre Africaine. Nous ne devons pas être triste … mais nous rappeler toujours avec gratitude tout le bien que Baudouin a fait au Maniema et le Katanga.

Un GRAND missionnaire a disparu…

Condoléances à toutes les personnes qui l’ont aimé, apprécié et soutenu. 
Les patients de la clinique SENDWE et son association « le bon samaritain » sont en deuil avec nous tous ! 

Merci à eux tous et toutes, au nom de toute notre société missionnaire. Il était très fier de vous et du « tamtam » et plein de reconnaissance.

Salutations amicales,
P. Jo Deneckere
M. Afr.

***

Condoléances et témoignage

Baudouin ! qui n'a pas entendu parler de lui en Belgique et au Congo ?
Nous étions ensemble en philosophie, puis en théologie et finalement à Lubumbashi.
Baudouin est resté scout toute sa vie, avec un esprit d'aventure, de romantisme et d'âme d'enfant. Homme de Dieu, il était toujours présent aux prières de la communauté.
Baudouin était un confère d'une imagination, d'une originalité et d'une inventivité époustouflantes au risque de déranger son entourage. Que d'histoires à raconter.
Il était aussi un homme de forte émotivité. S'il lui arrivait de faire du mal à quelqu'un, il demandait pardon, tendait la main et murmurait : c'était l'émotion.
Son émotion, c'était surtout son grand coeur, à la mesure de sa taille, qui le poussait à foncer dans la générosité, presqu'aveuglément. Jamais assez, jamais de trop. il a fait venir au Congo plus de 1000 vélos et chariots pour handicapés. Il avait une sensibilité toute particulière pour les malheureux, les malades, les estropiés.
Alors qu'il devait rentrer en Belgique, d'un jour à l'autre, Dieu a voulu que sa tombe reste au milieu des Africains qui lui étaient si chers. 

P. Alex Goffinet
M. Afr.

***

Lui , il a gagné le paradis et l'a bien mérité.

Il a au moins eu la joie de mourir en Afrique au milieu de ceux qu'il aimait.
Ca doit être la fête au paradis!
Union de coeur et de prière      
Christian
***

Cela m’attriste très fort, car j’ai d’emblée éprouvé une très grande sympathie pour le Missionnaire dévoué et enthousiaste qu’était le Père Baudouin.
Il a voulu finir sa vie au Congo, ce pays qu’il aimait de tout son cœur de prêtre, et le Seigneur l’a exaucé.
Comme vous le dites si bien, c’était un Juste et un ami. Son souvenir restera à jamais gravé dans nos cœurs.
Bien amicalement,
André

***

Que son âme repose en paix ! Lui n'a pas pris le temps de se reposer ici-bas.
P
ie tshibanda 

***

C'est bien triste d'apprendre le départ du Père Baudouin vers la maison du Père.
La mort qui nous frappe nous laisse toujours un peu affaiblis et désemparés. A l'image du Christ ressuscité, que les vivants gardent l'espérance  car au-delà de la mort, il y a la vie...
Souhaitons que le souffle de l'Esprit saura inspirer une autre personne pour continuer l’œuvre du Père Baudouin en faveur des exclus de la vie et des appauvris de la terre.
Qu'il se repose en paix et en Dieu.
Pour Vie Montante Développement (VMD)
Elie
***
Merci de me partager cette triste nouvelle. Je l'envoie tout de suite au comédien qui a encore causé avec Baudouin après une représentation à Liège. Je garde un souvenir précieux. 
David Van Reybrouck
***
Le SAINT DE DIEU S'EN VA

A Dieu Père Baudouin,
Vous avez été pour moi plus qu'un papa. Comment rendrai-je tous les bienfaits que vous aviez fait pour moi et pour ma famille. Votre homonyme mon fils est inconsolable après l'annonce de votre décès. Moi-même n'en parlons pas. Voici un exemple à suivre, nous allons continuer avec vos oeuvres tant bien que mal. La communauté du diocèse de Kasongo et en particulier les paroissiers de Kampene ne vous oublieront jamais. Que Dieu de nos pères vous reçoive dans son Eternité.
Augustin TCHANGOZI ABEL
Manager en santé publique
***

 

 

Posté par bauwat à 18:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 avril 2014

Pâques 2014 - SOS Enfants Abandonnés

 

PÂQUES 2014

SOS Enfants Abandonnés

Belle initiative sur le chemin qui va vers Pâques : depuis plusieurs années, l'ASBL SOS Enfants Abandonnés soutient fidèlement l'action du Père Baudouin en faveur des plus démunis hospitalisés à l'hôpital Sendwe. De trop nombreux enfants font partie de ces déshérités et l'aide efficace qu'apporte SOS Enfants Abandonnés viendra bien à point pour réduire significativement le nombre de ceux qui restent sans aide... Un immense merci à tous ceux qui participent à ce mouvement de solidarité.

2014_Pâques_1 2014_Pâques_2

 

2014_Pâques_3 2014_Pâques_4

Le format restreint de la publication de SOS Enfants Abandonnés ne permet pas de publier toutes les photos illustrant le texte. Le Blog peut facilement apporter ce complément d'information :

Soeur Marie-José et ses assistantes
Soeur Marie-José (au centre) et ses deux assistantes : un trio de courage...

BILD0880 BILD0886
Les vivres arrivent à Sendwe...

Préparation du repas
Les Mamans (de patients) donnent un coup de main pour la préparation des repas

Sendwe_Repas_offerts
Distribution des repas

Et c'est par dizaines qu'on pourrait publier des photos illustrant le courage des enfants
face à la maladie ou à la souffrance. Bien souvent, une orange, une peluche, un jouet, ...
apporté par l'Aumônier ou un de ses aides, suffit à faire revenir un irrésistible sourire...
Mais parfois, quand même, la détresse est la plus forte...

6821_001_25 (17)

 

6849_001_25 (18)

Le courage des petits Congolais_2

Le courage des petits Congolais_4

6848_001_15 (3)

 


 

 

Posté par bauwat à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2014

Quelques nouvelles - fin mars 2014...

 Le Père Baudouin envoie un message :

"Quelques nouvelles de Baudouin
à la famille, aux amis, aux bienfaiteurs
fin  Mars 2014"

OK pour ma santé, un peu de fatigue à l'hôpital.  Pas d'ascenseurs, les 6 en panne sur 6 !!!    Ils repeignent  tout  l'hôpital, du rez- de- chaussée au 4ème  étage,  partout c'est "nickel", tandis que les  grands malades, s'ils veulent sortir, voir leurs copains  et copines à un autre étage ou prendre un peu l'air dehors… ils poussent eux même leurs voiturettes dans l'escalier (qui est très bien fait, des marches pas trop hautes, et assez larges),  pour remonter c'est autre chose,  j'en ai l'expérience , parfois  deux ou trois ascensions et descentes par jour, en plus je ne peux monter ma voiturette électrique…plus de cent kilos ! heureusement grâce à notre ASBL (Au Bon Samaritain) il y a des voiturettes à chaque étage,  que je me permets d'emprunter !!!
...

pour lire la suite, cliquer sur le lien :

quelques_nouvelles_de_Baudouin

et quelques photos de mars 2014 :

2014_03_15_Au revoir Eric l'aveugle et P

2014_03_15_Au revoir Eric l'aveugle et P
A l'Institut NURU pour enfants aveugles, le P. Baudouin est venu saluer et bénir Eric,
un des nombreux patients qu'il prend en charge, même après leur sortie de Sendwe...

 

Pierre le mécanicien
Pierre, l'électro-mécanicien répare la papamobile du P. Baudouin

  BILD1607  BILD1602 BILD1608
Le P. Baudouin surveille les opérations et range le matériel

BILD1615
Le P. Baudouin avec Madame Teresa, une aventurière des temps modernes, qui veut à tout prix partir
dans un lointain poste de brousse à bord d'un camion (...), avec ses trois valises et des caisses de médicaments.
Madame Teresa -qui n'a plus 20 ans et vient d'Allemangne-  ne parle pas la langue (kiswahili)
et s'exprime difficilement en français...
 

BILD1599
Le tableau des fonctions au sein de l'ASBL Au Bon Samaritain


 

Posté par bauwat à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mars 2014

Un nouvel évêque pour Kasongo !

UN NOUVEL EVÊQUE POUR KASONGO !

Le Père Placide LUBAMBA NDJIBU M. Afr. (Père Blanc)

Une vraiment très bonne nouvelle : le Pape a nommé aujourd'hui, 11 mars 2014, un nouvel évêque pour le diocèse de Kasongo ! Il s'agit du Père Placide LUBAMBA NDJIBU, Missionnaire d'Afrique (Père Blanc) actuellement en charge de l'importante Province d'Afrique Centrale de son ordre. C'est donc un homme de grande expérience et connu de tous qui va prendre en charge un diocèse qui attend ce moment depuis avril 2009...

C'est dans ce diocèse que le P. Baudouin a exercé une grande partie de son ministère.


Halleluja (Drakensberg Boys Choir)

Le Père Placide LUBAMBA NDJIBU 

Nomination Placide Lubamba


A visiter : un nouveau blog pour Kasongo...

http://kasongo.afrikblog.com


 

Posté par bauwat à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 février 2014

Une photo...

Une photo... 

Depuis le début de l'année, le Père Baudouin ne donne plus que rarement de ses nouvelles. Les lecteurs de ce blog -qui sont plus de 11.000- sont, pour certains, un peu inquiets qu'ils ne puissent plus lire les informations venant de Sendwe au même rythme qu'auparavant. Mais cela s'explique sans doute par plusieurs facteurs : a) à Lubumbashi, les coupures de courant sont une plaie quotidienne et travailler sur Internet dans ces conditions est très difficile... b) l'ordinateur du P. Baudouin "fait des caprices", ce qui le contrarie beaucoup... de plus, son imprimante est en panne ; c) pendant une quinzaine de jours, le P. Baudouin est parti à Goma pour suivre une retraite et il est rentré vers le 10 février...

Tout ceci explique sans doute cela.

Voici une photo qu'un ami nous envoie. Elle est prise le 12 février au retour de Goma, il y a donc quelques jours. Le P. Baudouin semble en bonne forme. En tout cas, il a repris sa place au chevet des patients de Sendwe : c'est rassurant.

Baudouin_2014_02_12_a


 

Posté par bauwat à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]