11 septembre 2008

Nouvelles brèves - 11.09

Nouvelles brèves 11.09

...... En allant voir si les grands brûlés n'avaient besoin de rien, et pour m'assurer que la soeur Marie José avait bien apporté le dîner à ceux qui n'ont pas de famille, un autre brûlé arrivé la veille est mort presque devant moi, et tous les autres ne le savaient pas, les responsables n'ont pas voulu les paniquer.!!!

Lundi 15 Septembre....bruit de grèves des infirmiers après celle les médecins....

Y aura-t-il une cellule de crise pour les soins minimums ? je n'ai pas osé en parler au Directeur, vous venez de recevoir la lettre que je lui ai écrite par e-mail.

Incroyable mais vrai, j'ai appris par un pilote d'avion qui est ici à Lubumbashi depuis plus de 30 ans : il m'a dit dimanche : "tu es fou de continuer à te crever pour demander quelques dollars pour ce que tu fais pour tous ces brûlés, estropiés etc. Écoute je vais te dire :

un "richard" nous a payé 12.500 $ pour un voyage en avion de 150 km...pour aller se détendre un dimanche et revenir le soir même, en arrivant à destination, il avait oublié sa mallette, il a demandé au pilote...d'aller la chercher : le pilote a dit d'accord pour 12.500$

Total pour voyager une journée : 25.000 $"

et il m'entend dire que je me débats pour avoir quelques dollars pour Gilbert....! Autre exemple pire....car ce sont des catholiques.... pas tous. Hier enterrement solennel d'un abbé coordinateur des écoles. 45 minutes pour offrir des couronnes de fleurs entre 10 à 100 dollars US; Il y avait appel nominal et déposition de la couronne devant le catafalque, estimation de ces fleurs I0.000 dollars, il y avait une montagne de fleurs.  VIVE le NI FLEURS NI COURONNES mais un petit billet....:

pour les grands brûlés....   

Baudouin.


Posté par bauwat à 23:30 - Permalien [#]


07 septembre 2008

Nouvelles brèves - 7.09

NOUVELLES BREVES - 7.09.2008

Je viens de recevoir 10 fauteuils roulants, trois tribunes, 1 carton de livres très instructifs sur les animaux, insectes, animaux préhistoriques...de quoi attirer tous les vétérinaires de la région (entr'autre notre ancien Akela....qui cherche toujours du travail, il a quand même eu notre chien pour son vaccin annuel). Et un carton probablement du docteur Michel Hoogmartens (Médecins sans vacances) : journaux médicaux, revues médicales de cette année,  deux draps opératoires, un grand merci à lui.

Les chaises roulantes sont de couleur noire, toutes du même modèle, on vient de très loin pour en chercher, parfois petite consolation, un Père Blanc qui est venu de Kalémie a donné 100 dollars pour le transport (68 Euros), c'est rare , il connait un jeune de 22 ans qui se traîne par terre depuis sa naissance !!!!!!.

Kongolo pas encore opéré !!!! il attend depuis deux semaines, avec ces grèves, c'est le disfonctionnement. Nous souffrons beaucoup à cause d'une panne d'ascenseurs (sur les 6 pas un seul qui marche) Je n'ai pas encore mon petit ressort ou ballonet, je dois faire gaffe pour les 4 étages!!! Et pour les malades c'est pénible de les remonter sur leur chaise roulante par les escaliers. Toujours pas d'eau. J'installe des moustiquaires sur certains lits des plus éprouvés (la saison des pluies se rapproche;)

J'espère que notre appel sur notre blog, de deux mains artificielles pour Kongolo sera entendu. Le Directeur a reçu 2.000 dollars de la part du gouvernorat du Katanga. C'est l'aumônerie qui assure le ravitaillement de ce grand malade et son entretien hygiénique, le Directeur nous a promis une part... du secours venant du Gouvernorat...on verra.

J'espère que l'opération sera ce Lundi, on me l'a promise depuis 10 jours.....

J'envoie cet E mail en copie à notre Directeur qui doit se débattre au milieu de cette grève des médecins.

On est en train de relancer notre salle d'informatique en y mettant plusieurs ordinateurs de récupération, un jeune qui travaille pour un programme de lutte contre le sida, nous en a promis 6 nouveaux. On prépare une pétition de tous les stagiaires et médecins qui pourront profiter de cette salle informatique, on recherche un sponsor pour nous aider à trouver la somme pour l'installation d'Internet, ce sera encore plus efficace qu'une salle de lecture(somme recherchée pour installation et abonnement : 1800 $, soit 1.230 Euros !!) On présentera des photos de notre salle et notre projet au Recteur de l'Université qui supervise l'hôpital Sendwe.

Pour information, la maman et la soeur de Norbert Mwishabongo ( nouveau diacre Père Blanc), sont bien arrivées venant de Nairobi (Kenya) ; magnifique voyage sans problème. Ils attendent le train pour Kongolo (mais tous les chauffeurs et personnel de la SNCC en grève, une de plus.... ! )

Salutations, à bientôt. 

Baudouin.


Posté par bauwat à 20:00 - Permalien [#]

04 septembre 2008

Nouvelle catastrophe à Sendwe

Nouvelle catastrophe à Sendwe ...

Chers amis,

C'est de nouveau la grève des médecins. Heureusement, il y a une cellule de crise qui fonctionne, service minimum; mais les infirmiers travaillent.

Lundi 1er septembre, un  avion affrêté par le gouverneur a amené 18 rescapés d'un grand incendie à 17O km. de Lubumbashi, village Tenke, territoire de Fungurume, ils sont arrivés à Sendwe. Ce matin j'ai pris quelques photos, je viens de les envoyer sur notre blog, j'espère qu'elles sont bien réussies; beaucoup d'enfants parmi les victimes.

ATTENTION !
Ne cliquez pas sur ces images si vous avez le coeur sensible ;
il s'agit de photos de grands brûlés, mais il s'agit aussi du
quotidien du Père Baudouin ...

BILD0647_1_ BILD0661_1_ BILD0651_1_
BILD0659_1_ BILD0662_1_ BILD0656_1_

Comment c'est arrivé, selon leurs habitudes après avoir coupé les mauvaises herbes et arbustes, ils mettent le feu; il y a eu une tornade de vent qui a dispersé le feu partout jusque dans les maisons qui ont flambé.

Beaucoup de morts , brûlés vifs. Les rescapés, n'avaient plus mangé depuis deux jours, ce matin avec notre équipe on leur a apporté du pain, du lait sucré, ce soir des fruits et sardines; ils souffrent le martyre.

Pendant l'adoration dans notre chapelle, le Directeur est venu nous annoncer une bonne nouvelle, le Gouverneur a envoyé 2.000 $, 1.400 Euros pour l'opération de Kongolo, amputation des deux pieds et des deux mains (en putréfaction), il attend ces amputations depuis 10 jours, pas question de commencer sans versement de fonds !!  Je fais un appel par ce blog, s'il y a moyen de lui trouver deux prothèses de mains, qu'il pourrait déclencher avec ses dents pour que les doigts artificiels puissent se fermer, on  tâchera ici de fabriquer des prothèses de pieds. Sinon je ne sais ce qu'il va devenir, il n'a personne ni amis, ni famille !!! C'est notre équipe qui avons engagé deux braves mama pour les soins hygiéniques et lui donner chaque jour un repas.

La lettre que j'avais envoyée au Gouverneur pour Gilbert a été confiée à quelqu'un qui aurait pu la lui remettre en mains propres; j'espère qu'il y aura une suite.

Ce matin, les militaires avaient pris position dans l'hôpital, on craignait que les responsables du syndicat  soient passés à tabac par le personnel médical!!!

On espère que les médecins auront satisfaction à leurs demandes (questions de salaires, et d'indemnités;).   A bientôt d'autres nouvelles.

Baudouin.


Posté par bauwat à 22:10 - - Permalien [#]

29 août 2008

Nouvelles brèves - 29.08

Norbert ...

Dans quelques heures, Norbert prêtera son Serment de Missionnaire d'Afrique. Le lendemain, le samedi 30 août 2008, il sera ordonné diacre à Nairobi (Kenya).

Le Père Baudouin connait et soutient Norbert depuis très longtemps. En lisant les post publiés ci-dessous on fera un peu connaissance avec Norbert.

BILD0625_new
Le P. Baudouin entouré de
Mama Suzanne, mère de Norbert, Joséphine, soeur de Norbert,
une amie franciscaine, soeur Godelieve
au moment de leur départ vers Nairobi


Pour envoyer un message à Norbert :
mwishabongonorbert@yahoo.fr 


Posté par bauwat à 12:30 - - Permalien [#]
Tags :

21 août 2008

Un nouveau cas difficile à Sendwe

Kongolo, un nouveau cas difficile à Sendwe

Hier, mercredi, à l'hôpital nous avons eu un contact avec le Directeur et ses assistants au sujet d'un cas malheureux, un nommé Kongolo.

Il a été trouvé dans un quartier riche de Lubumbashi "quartier golf" dans une veille baraque qu'il avait aménagée lui-même ; il était par terre sans force, complètement abandonné, avec des plaies purulentes aux mains et aux pieds, ses 4 membres tombaient en décomposition et étaient rongés par des vers et des asticots.... du jamais vu.

Ce garçon a été amené à l'hôpital Sendwe, par les service du Ministère de la Santé, avec la demande de le prendre en charge et que le ministère remboursera les frais. 10 jours ont passé : rien comme subsides... notre équipe l'a pris en charge pour les soins, pour la nourriture et pour lui donner à manger (il ne peut rien faire lui-même).

BILD0627_1_
Kongolo ...

Voyant qu'on ne faisait rien pour amputer tous ses 4 membres, on risquait tout simplement la gangrène. Lors de notre entrevue avec la Direction, j'apprends qu'il y a de nouveau une grève générale de tous les médecins dans les hôpitaux d'Etat, de tout le Congo ! J'ai insisté auprès du Directeur qu'on fasse quelque chose, que le patient était en danger de mort. ll m'a dit tant qu'il n'y a pas de fonds... l'hôpital ne peut rien faire. Ils ont demandé 6.000 $ !! Jamais ils n'auront cette somme, je lui ai demandé la permission qu'on le retire, et que je trouverai moi-même :  une clinique où on pourra l'opérer pour 1.000 $...! Il m' a dit c'est impossible, il nous a été confié par le ministre de la santé... s'il arrive quelque chose, c'est vous et nous qui aurons tous les ennuis. Puis on s'est rendu à son chevet. Nous avons décidé que l'aumônerie engagera une garde malade (il faisait tous ses besoins dans son lit..). Quelques conseils du directeur au personnel soignant.... puis c'est le départ.

A ce moment, une équipe de la Télévision du Gouverneur : T.V.Mangaza, arrive pour interviewer le patient Kongolo.

Ma chance, j'étais à côté de lui, je venais d'apprendre que ce jeune avait été jardinier du Ministre de la Santé pendant deux ans (avant qu'il ne soit ministre) J'ai pu faire passer un SOS, en espérant que le Ministre ou son bureau ont entendu l'interview. Puis ils m'ont questionné sur la grève, qu'est-ce que j'en pensais, etc. J'en ai profité pour leur dire que c'est leur droit de faire la grève s'ils ne sont pas payés...mais qu'ils organisent une équipe de garde pour tous les cas urgents, comme ce patient (je tenais son moignon dans ma main...)

On m'a demandé "Que pensez-vous que le gouvernement doit faire pour solutionner cette crise ?"  J'ai dit que c'est un des points les plus graves pour le pays : payer les militaires, les policiers, les agents de l'Etat, enseignants et service de santé....

C'est à 11 heures du soir, que j'ai vu que c'est passé au journal parlé.

Ce matin beaucoup de policiers me saluaient sur ma moto, alors que j'allais célébrer la messe chez les soeurs.

On attend des résultats concrets.

Je vous enverrai des photos de ce jeune Kongolo.

Salutations.

Baudouin.


Posté par bauwat à 12:00 - - Permalien [#]
Tags :


12 août 2008

Scouts au camp

Unité Saint-Boniface (L'shi)

Camp des scouts dans la savane

Quelques clichés du camp des scouts St Boniface dont le P. Baudouin est l'aumônier
(5 août 2008).

BILD0573

BILD0576 BILD0577

BILD0586 BILD0578

BILD0619

BILD0580 BILD0582

BILD0585 BILD0587


Posté par bauwat à 20:00 - - Permalien [#]
Tags : , ,

10 août 2008

Nouvelles brèves - Norbert et sa Maman

Nouvelles brèves (10.08.2008)

Avec_Soeur_Marie_Jos__600
Le P. Baudouin photographié le 4 août 2008, en compagnie de Soeur Marie-José

Le Père Baudouin a pris en charge le voyage de la Maman et de la soeur de Norbert. Elles partent de L'shi et vont en avion à Nairobi où Norbert sera prochainement ordonné diacre.

Pour le P. Baudouin, "prendre en charge" ce n'est pas seulement acheter le billet d'avion :

Cher Norbert,

J'ai les deux tickets et réservation. pour le retour tu devras confirmer la date, à la compagnie.

Pas de courant, on est sur le moteur et génér. on va fermer...

J'ai les papiers aussi avec photos pour laissez-passer, avec photos.

Donc tout est O.K. Il y a même la voiture de l'agence qui vient les chercher chez nous à Kasai, avec un spécialiste pour les accompagner à l'aéroport (il connait tous les agents.)

Elle a une magnifique robe, un sac à main, un fichu assorti et même des souliers.

Tu seras fier d'elle. salut.

Baudouin.


Posté par bauwat à 20:30 - - Permalien [#]

05 août 2008

Nouvelles de Norbert

Nouvelles de Norbert (5.08.2008)

Norbert_prise_d_habit_r
Norbert, au centre,  lors de sa "prise d'habit" (il y a quelques années ...)
(archives B. Waterkeyn)

Le P. Baudouin connait Norbert depuis très longtemps. Il le considère comme son fils spirituel et se réjouit donc de le voir, en quelque sorte, suivre ses traces .

Norbert nous écrit ... :

Un très grand merci pour ton message et pour les nouvelles partagées. Je suis très content que le jumelage Mingana – la Hulpe s’étend sur tout le diocèse de Kasongo. Que Dieu soit loué pour le don de l’amitié qu’il a mis dans nos cœurs. Qu’il nous donne la grâce de le faire fructifier et de ne pas le perdre.

Eh oui, nous avons vécu une horrible fin du mois de juillet ici par cette mort de notre confrère Vinod, un Indien. Une affreuse mort, brûlé dans la voiture après un accident sur un trajet de près de 500 mètres. Nous prions pour lui et pour sa famille biologique. Il était l’aîné d’une famille de trois enfants.

.

Oh, cela me fera de la joie si tu parles de ce que je vivrai le 29 et 30 août ici à Nairobi. Je préfère en parler en long et large après que ces deux événements aient eu lieu. Mais comme tu le dis, je puis tout de même expliquer de quoi il s’agira exactement :

.

  1. Le 29/08/2008 : cette date marquera mon entrée solennelle et définitive dans la Société (Congrégation) des Missionnaires d’Afrique (communément appelée : Pères Blancs) dont le père Baudouin WATERKEYN (mon papa en quelque sorte) est membre depuis déjà plus de 50 ans. Cette entrée sera marquée par le Serment Missionnaire d’Afrique que je ferai ce jour-là, cela sera un certain vendredi soir (le dernier vendredi du mois d’août, le 29).

Depuis 10 ans déjà, je chemine avec les Missionnaires d’Afrique comme « candidat. » Ce cheminement prend en compte mes années préparatoires, mes années d’études philosophiques, mon année spirituelle (noviciat), mes années de stage apostolique et enfin mes années d’études théologiques. Un parcours d’amour, d’aspiration, de persévérance, de joie, de désir, d’espérance, de disponibilité à la volonté de Dieu source de la mission et enfin parcours de défis aussi.

.

Par le SERMENT MISSIONNAIRE d’Afrique que je ferai le 29/08, serment qui se résume en la consécration totale à la Mission du Royaume de Dieu dans ce monde, consécration dans la disponibilité et l’OBÉISSANCE au Supérieur Général de la société (congrégation) des Missionnaires d’Afrique… ; je deviendrai membre à part entière de la société (congrégation) des Missionnaires d’Afrique. Non plus candidat mais membre et donc Missionnaire d’Afrique.

Tu comprends donc la grande joie du Père Baudouin qui, depuis plus de 50 ans vit dans l’espérance d’avoir un « enfant » de même identité missionnaire que lui, dans la congrégation de Missionnaires d’Afrique ; d’avoir enfin « un » tout en espérant qu’il (je) ne sera (i) pas le dernier...

.

Oui, comme nous dit notre livret « Communautés Témoins I, p43 », « De nos cœurs jaillit un chant de louange à Dieu le Père qui, des quatre coins de l’horizon, nous rassemble en communautés, et, sous l’inspiration et la conduite de l’Esprit, nous envoie célébrer la vie manifestée dans le Verbe Incarné en la partageant avec nos sœurs et frères du monde Africain. » ; mon cœur se remplit déjà de cette louange et gratitude à Dieu pour ses bienfaits et son amour à nous tous.

.

  1. Le 30/08/2008 : en cette date, je recevrai mon ordination Diaconale. Le diaconat est donc la dernière étape avant la prêtrise. Par le ministère diaconal, je proclame et prêche la Bonne Nouvelle  : Jésus Christ et sers le prêtre à l’autel.

Je partagerai en long et large sur ce ministère après le 30/08. Le père Baudouin m’a demandé d’envoyer les photos de ces deux cérémonies. Je les enverrai bien volontiers.

.

Une fois encore, merci pour les nouvelles et les souhaits. Tu recevras ma photo pour avoir là ma face d’ici quelques jours. (la photo n'est pas encore parvenue, une photo d'archives la remplace en tête de ce "post"... ndlr)

.

Fraternellement,

MWISHABONGO MUKWANGA Norbert

.

Missionaries of Africa

P.0.Box 62154 Nairobi 00200

Tél : (00 [ou +])          254 720 132 706       

mwishabongonorbert@yahoo.fr


Posté par bauwat à 20:43 - - Permalien [#]

02 août 2008

Voiturettes à Lulingu

Voiturettes pour handicapés

à Lulingu

Lulingu, située à l'extrème nord du diocèse de Kasongo, dans la province du Sud Kivu, est une des 13 paroisses du diocèse. Pendant très longtemps, la mission fut tenue par les Pères Blancs qui durent se retirer au moment des guerres dans la région. Restée sans prêtre pendant 9 ans, la paroisse a repris vie en 2007 avec l'arrivée de l'abbé Bonga. Une délégation de jeunes de Braine l'Alleud (Brabant Wallon) vient d'y faire un magnifique séjour (juillet 2008). En plus d'un jumelage à construire et de nombreux projets à mettre sur pied, ils en ont ramené beaucoup de photos dont celle ci-dessous qui montre plusieurs handicapés qui ont pu recevoir une voiturette grâce à l'action de "remise sur roues" lancée par le Père Baudouin.

dsc_5411
Dans le fond, Alain de Maere, le séminariste Jean-François et Christel

N.B. De nombreuses photos prises à Lulingu sont en cours de publication sur le blog Tam-Tam : http://tamtam1310.canalblog.com


Posté par bauwat à 23:00 - Permalien [#]
Tags :

30 juillet 2008

Les fleurs de Hans

Mon très, très cher Baudouin,

D’abord, laissons parler les fleurs :

Hans_Zoller_fleurs_1C’est ce que tu as demandé.

J’aurais bien voulu ajouter beaucoup d’images de fleurs, mais j’ai peur alors que le courriel soit trop chargé et alors ne parte pas. C’est pourquoi je t’envoie tout un bouquet de fleurs. Et demain j’en enverrai encore d’autres fleurs, afin que tu comprennes … !

Tout est bien ! D’ailleurs, il en a toujours été ainsi.

Je n’aime pas dire:« Je te pardonne » ! Il n’y a rien à pardonner. Tu ne m’as pas fait de mal. Je te connais : Tu as toujours été mon meilleur ami, et ce n’est pas un petit oubli qui peut me faire douter de ça.

Et si ce « petit » oubli t’est arrivé, ce n’est pas étonnant, vu le travail immense que tu fais, cette grande responsabilité qui pèse sur toi, toute cette détresse humaine qui risque de t’écraser. C’est plutôt moi qui devrais te demander pardon pour mes négligences pour être près de toi en t’écrivant plus souvent.

C’est pour cela que je veux essayer cela : Ces prochains jours je veux t’envoyer chaque jour un petit courriel avec une photo de fleurs, accompagné de quelques nouvelles de ma part, au lieu de chaque trimestre une longue épître. Ainsi ce sera moins astreignant pour moi et pour toi ce sera une petite fleur d’amitié.

Donc, je me tiens pour aujourd’hui à cette petite fleur d’amitié. Qu’elle t’apporte un peu de joie et de paix. 

                         Rafiki yako daima ! 

 

Hans


Veyras, le 30 juillet 08

Posté par bauwat à 09:00 - - Permalien [#]