28 octobre 2009

Le retour de Gilbert

Le retour de Gilbert

Arriv_e_Gilbert___L_shi_r
Arrivée à Lubumbashi

 

Adieu_20Gilbert_1_
Le départ de Heri Kwetu (Bukavu) (photo Amzati)

 

Aurevoir_20Gilbert_1_
Adieu aux copains de Heri Kwetu (Bukavu)  (photo Amzati)

 


 

 

Posté par bauwat à 12:00 - - Permalien [#]


Nouvelles d'octobre

 

 

 

28 octobre

Oui, une bonne nouvelle, grâce à un grand ami, un ascenseur marche déjà, et un autre pour cette semaine; Il nous a offert l'entretien pour un an grâce à un entrepreneur de Lubumbashi, qu'il connaissait bien.

L'hôpital se vide, à cause d'une nouvelle grève des médecins et chirurgiens. La morgue elle fonctionne à 100/100 !!

Gilbert est venu avec son papa, sa maman et sa petite soeur , remercier le Seigneur à notre messe dominicale dans notre chapelle de Sendwe. Sa maman a chanté le magnificat en Swahili, elle a une très belle voix, qu'elle a donnée à son fils! Elle a été admirable en restant à côté de son fils tant à Sendwe qu'à Bukavu.

Il s'est déjà inscrit à l'école en 6ème primaire; On tourne une page d'un scénario qui a été très long avec beaucoup de suspens. le professeur André Vincent a fait des merveilles.

21 octobre
Une page est tournée avec le rétablissement du : "petit Gilbert, devenu grand". C'était son arrivée hier à la Luano (aéroport de Lubum.)...presque avec tapis rouge et T.V., interview de Gilbert, qui a l'air habitué....!

Il a dévalé l'escalier de l'avion, non sur son derrière mais sur ses jambes à lui...et sans béquilles. J'étais avec le secrétaire de Madame Carine, un cameraman, un chauffeur (grosse voiture)...Nous avions directement la permission d'aller près de l'avion en voiture, pas de taxes à payer ... !

Il avait l'air en bonne santé. Je n'ai pas été pour la réception chez son père, je préfère les laisser d'abord entre eux. On va envisager des études sérieuses. D'après la maman, il n'a eu que quelques heures de cours... mais beaucoup de prises de photos, me disait-elle.

Toute ma reconnaissance va à vous qui me lisez, au Cher prof.André Vincent. Au Cher confrère Denis Esnault qui a tout fait pour assurer que tout se passe pour le mieux. Et bien sûr au Gouverneur Moïse et son épouse Carine, ils ont fait l'impossible.

Pas une bonne nouvelle sans une autre, grâce à mon ami Benoît Eeckhout, et un entrepreneur NOKA (celui qui a construit notre procure, où Yvan et Mady ont logé lors de leur séjour inoubliable, miracle qu'on attend depuis des années....  deux ascenseurs remis en ordre, et entretien payé pour un an !!!!.)

Hier j'ai pu visiter les malades des 3 étages avec ma petite voiturette. Nous en avons profité avec Patrick pour faire descendre tous les malades handicapés pour qu'ils profitent du soleil (Kongolo compris.) A propos de Kongolo, il a pu téléphoner avec son père.... ils se parlaient  pour la première fois depuis 20 ans.....!!!.

Son père viendra en avion, grâce à madame Carine ...  Elle est d'accord de lui payer un moulin à maïs et manioc avec carburant;  on lui apprend la comptabilité  !!!!.

Voilà quelques nouvelles.    Salut. Baudouin.

 

19 octobre
Une nouvelle page dans le dossier "Gilbert" va s'ouvrir avec son retour à Lubumbashi, tu seras tenu au courant. j'espère que tout sera pour le mieux.

Merci pour les 4 Photos récentes de Gilbert, ce n'est que ce midi que j'ai pu les capter. J'avais essayé plusieurs fois, je pense que c'est une affaire de "mauvais courant".

Tu ne reçois plus beaucoup de nouvelles pour notre blog, pour la simple raison qu'il n'y a rien de spécial, si ce n'est la grève des médecins, tout est au ralenti. tous les malades ,ou presque pour lesquels nous nous investissons avec notre équipe...meurent ! Pas d'ascenseur; Nous espérons en la démarche que nous a promis Benoit E., d'intervenir auprès d'un entrepreneur NOKA qui a construit entr'autre notre "procure".

Posté par bauwat à 10:00 - - Permalien [#]

02 septembre 2009

LETTRE 19

LETTRE 19

Baudouin___Norbert

Désolé pour ceux qui ont reçu un email avec la Lettre 19 "en attachement"
dans certains cas, elle ne leur est pas parvenue ... (FeF)

Pour lire la lettre, cliquer sur le lien ci-dessous

http://sd-4.archive-host.com/membres/up/5193982854486475/LETTRE_19.pdf


Posté par bauwat à 20:00 - - Permalien [#]

22 août 2009

Ordination de Norbert (1)

ORDINATION DE NORBERT MWISHABONGO

Ceux qui lisent ce blog, savent que la Père Baudouin connait Norbert depuis très longtemps : pendant toutes les années passées dans les mouvements de jeunesse et pendant sa longue formation chez les Missionnaires d’Afrique, le P. Baudouin était là pour l’encourager, l’aider, le guider. C’est donc un peu à juste titre que l’Ancien considère le jeune Norbert comme son fils spirituel …

C'est le 8 août que Norbert a été ordonné prêtre dans sa paroisse natale, Sola, des mains de l'évêque du lieu, Mgr Oscar Ngoy devant une assemblée nombreuse.

Le Père Baudouin nous fera un récit circonstancié de son voyage à Sola pour cette circonstance. Comme partout où il est passé (et il est resté en poste pendant 10 ans à Sola !), on se souvient de lui, comme lui se souvient de tant de gens et de tant de circonstances. Les nombreuses photos prises pendant ce séjour sont en route pour nous parvenir et être publiées. En attendant ... voici déjà quelques photos et un petit article que l'on doit au Père Jean-Jacques MUKANGA, M. Afr.

Norbert
Le P. Baudouin aide Norbert a revêtir les habits sacerdotaux

Les Missionnaires d’Afrique sont connus dans le diocèse de Kongolo pour y avoir travaillé et fondé quelques paroisses. Même partis, ils sont encore gravés dans la mémoire des gens. Ainsi quand nous étions sur la route les gens reconnaissaient le Père Baudouin Waterkeyn, le dernier à quitter Sola. La paroisse de Sola a eu une trentaine de confrères qui se sont succédés. Aujourd’hui à travers l’ordination du père Norbert, ils voient le fruit de la grâce de Dieu et de leur travail. La Paroisse a eu un coup dur avec les événements de la guerre, on en voit quelques marques, mais la vie reprend petit à petit.
Le Père Norbert est le deuxième Missionnaire d’Afrique de la paroisse de Sola, il vient après le feu Père Godefroid Ngongo, premier missionnaire d’Afrique congolais décédé sur le lac Kivu. « Il a fallu un siècle d’évangélisation pour avoir deux missionnaires d’Afrique, issus de la paroisse et même du diocèse. Quelle gestation ! J’espère que le prochain ne tardera pas à venir » disait Monseigneur Oscar. Les confrères ont semé la parole, les vocations religieuses et sacerdotales diocésaines en témoignent et nous rendons grâce à Dieu.
Le père Norbert est aussi le deuxième prêtre de sa famille après son grand frère l’abbé Benoît du diocèse de Kongolo. Cela montre aussi la générosité des parents qui ont accepté de laisser grandir en leurs enfants l’appel qu’ils ont reçu de Dieu. Lors de l’envoi, l’évêque soulignait que le Père Norbert est envoyé par la paroisse et par tout le diocèse qui doit le soutenir dans sa tache apostolique. Alors une pairs de Sandales usés, le rosaire, la Bible ,… lui ont été offert comme signe de l’envoie. Alors Bon courage, nos prières t’accompagnent !

Père Jean Jacques MUKANGA M.afr

De nombreuses autres photos dans l'album-photo (voir colonne de droite)
cliquer sur diaporama pour avoir un accompagnement musical


Ordination_Norbert_20049r Ordination_Norbert_20063r

Ordination_Norbert_20164r
Messe d'Action de grâce


Posté par bauwat à 17:00 - Permalien [#]

17 mai 2009

Visite de Norbert

Norbert bientôt ordonné prêtre

Norbert_Invitation
INVITATION

Norbert à Lubumbashi

C'est dans un "post" du 15 septembre 2008 qu'on a évoqué Norbert Mwishabongo, que le Père Baudouin considère en quelque sorte comme son fils spirituel. C'était à l'occasion de sa prestation de serment missionnaire à Nairobi. Le P. Baudouin avait donné un "coup de main" pour que Maman Suzanne, la maman de Norbert, puisse s'offrir le voyage de L'shi à Nairobi.

Norbert a été louveteau, scout, routier et, enfin, Akéla sous la houlette du P. Baudouin : c'est dire qu'ils se connaissent de longue date.

Norbert sera bientôt ordonné prêtre à Sola, en juillet probablement, et il sait déjà qu'il a été désigné pour partir en Algérie. Il est actuellement de passage à Lubumbashi où, ce matin, il participait à la messe célébrée par le P. Baudouin.

Baudouin_et_Norbert_r
Messe à Sendwe le 17 mai avec Norbert, diacre

BILD1807r
Norbert parle de son expérience aux jeunes


Posté par bauwat à 14:00 - - Permalien [#]


30 avril 2009

Pavillon 16 Chambre 11

Bientôt ici ... des nouvelles de Gilbert

Extrait_1
Gilbert à Bukavu le 29-4-2009


Posté par bauwat à 20:00 - Permalien [#]

17 avril 2009

Tournai - Souper fromage

Un souper pour Kampene

Grand succès pour le 3ème souper-fromage organisé dans l'entité de Tournai à l'initiative du Père Etienne Zalega, originaire de la région de Kampene

P4173298r

Comme il se doit, le Père Baudouin y participait parmi une très nombreuse assistance

P4173301r


Posté par bauwat à 23:21 - Permalien [#]

17 février 2009

Nouvelles brèves et MISSIE

Chers Amis de notre Blog,

Hier 16 février, j'ai été à Ottignies voir mon ophtalmologue, le docteur Termotte qui m'avait envoyé à Anvers pour une opération de l'oeil. Il est content de l'opération.  Cet oeil malade n'a qu'une vision de 3/10. J'ai un autre rendez-vous avec le docteur le 1er avril 2009.

Le vendredi 20 février, je vais aller essayer mes souliers orthopédiques qui doivent remplacer l'opération qui ne peut être faite (vu mon âge.). Le mardi 24, on doit me faire une petite intervention à la clinique St.Michel, nous sommes voisins, cette clinique est dans la rue où j'habite.

MISSIE

Samedi passé, j'ai eu la chance d'aller avec Yvan et Mady Beeckmans voir MISSIE, une pièce très impressionnante sur le travail des missionnaires au Congo. Nous avons assisté à Liège à la Première de cette pièce en Français, jusqu'à maintenant c'était en Néerlandais.

Auteur_et_acteur_pi_ce_MISSIE_a_r
Bruno Vanden Broecke, Père Baudouin, David Van Reybrouck

La photo ci-dessus a été prise après le spectacle avec -à droite- l'auteur de la pièce, David Van Reybrouck, qui avait recueilli beaucoup de témoignages de différents missionnaires qui ont travaillé au Congo.

A gauche, l'interprète, Bruno Vanden Broecke. On sentait l'émotion de cet artiste lorsqu'il a évoqué toutes les scènes de terreur que l'auteur et journaliste (qui était venu sur place) a reprises comme s'il en avait été en quelque sorte le témoin. Son émotion passait dans l'assemblée.

A la fin du spectacle, il y a une pluie torrentielle (artificielle) ; l'acteur a ramassé un grand oiseau mort qui se trouvait juste devant nous sous une bâche, il l'a porté malgré la pluie, de même qu'un jeune léopard mort qu'il a aussi pris sur ses genoux, pour symboliser toute l'agonie du peuple Congolais ; mais en les caressant et les portant sur son dos sous cette pluie torrentielle, c'était comme un geste de résurrection. C'était le pays qui se relève enfin, mais pour cela il faut beaucoup de cet amour dont les missionnaires essayent de témoigner et qu'ils essaient de transmettre, depuis leur arrivée au Congo.

Sincères salutations. 

P.Baudouin


Posté par bauwat à 22:00 - Permalien [#]

14 février 2009

Le P. Baudouin au théâtre

MISSIE

Le Père Baudouin a assisté à Liège, le samedi 14 février, à la 1ère représentation en français de la pièce MISSIE de David Van Reybrouck. Cette pièce, montée au KVS, avait eu un succès retentissant. Pour l'écrire, l'auteur avait rencontré au Congo plusieurs missionnaires dont le Père Baudouin ...

Bruno_Vanden_Broecke“Quand est-ce que vous reprenez Missie?” C’est probablement la question la plus souvent entendue à la réception du KVS la saison passée. C’est à David Van Reybrouck que l’on doit ce monologue si acclamé d’un missionnaire du Congo, interprété avec un talent incomparable par Bruno Vanden Broecke. La presse et le public n’étaient que louanges:

“un don du ciel” (Knack)
“une représentation époustouflante, dure et émouvante” (De Morgen)
“un texte superbe… une interprétation exceptionnelle” (Le Soir)
“le spectacle de théâtre de l’année” (Klara)
“Un très grand acteur… du vrai théâtre” (La libre Belgique)
“Bruno Vanden Broecke signe là son interprétation la plus bouleversante. Chapeau” (De Standaard)

En 2007, dans une interview, l'auteur, David Van Reybrouck, évoquait sa rencontre avec le P. Baudouin :

...

Les conditions dans lesquelles les missionnaires doivent travailler sont sans aucun doute hallucinantes ?

Pour donner une idée : à Lubumbashi, j’ai rencontré Baudouin Waterkeyn, le frère de l’architecte de l’Atomium. Il est parti au Congo en 1958, juste au moment de gloire de son frère. C’était la veille de la célébration de sa cinquantième année de prêtrise.

Il m’a montré tout l’hôpital de Lubumbashi, où il est aumônier. C’est là qu’on voit le désespoir total d’un pays comme le Congo. Il n’y a pas eu une goutte d’eau dans cet hôpital depuis 4 ans. Pour aller aux toilettes, il faut se frayer un passage dans 6 cm d’urine et d’excréments. Dans un accès de générosité, le nouveau gouverneur de Katanga leur a offert un corbillard et deux réfrigérateurs pour cadavres, mais de l’eau, non. Un beau garçon est entré dans la chapelle, en chaise roulante. Pas de mains, ni de pieds, juste des moignons. Il avait volé des fils électriques et il s’était fait prendre. Au Congo, la justice officielle est quasi nulle. Ils ont versé de l’essence sur ses mains et ses pieds et y ont mis le feu. Il lui restait un pouce...

...

*

*   *

Pour sa part, le P. Baudouin lui aussi se souvient très bien de cette rencontre. Dans un email, il se rappelle qu'à la fin de l'entrevue à l'hôpital un énorme rat était passé entre les jambes de David Van Reybrouck ...

Prochainement on publiera ici ses commentaires sur la pièce ...


Posté par bauwat à 22:00 - - Permalien [#]

12 février 2009

Invité au Kiwanis

Sigle_Kiwanis

Entre deux opérations, le Père Baudouin a été invité par le Kiwanis, section Bruxelles SCALE. Voici quelques extraits de cette séance mémorable tirés du Kiwanigramme n°8.

L'accueil du Père s'est fait en swahili ...

Karibu bwana mon Père,

Rafiki ya samani ya Jules na rafiki yatu pamoya tu na ku pikia akisantisana ya kazi yote una fania kwa ku saidia ma population masikini kule kwetu congo, ma population pasio moyen, na mateso mingi, akisanti sana.

Sisi bote tu na rudia uku kwetu buiaia, lakini lo yetu ina bakia kule.

Sisi, kiwanis, kama tuko ya moyens, tu ta fania mgufu tena ya ku saidia i mwaka 2009.

Tu na ku pikia tena okisanti sana.

Puis la réunion se déroule normalement jusqu'au


... moment important : le Président interroge le Père Baudouin Waterkeyn, sur ses espoirs, ainsi que les besoins pour les actions qu’il mène en RDC.

Dans un silence total, voici ce qu’ il nous conta :

« Je n’ai pas l’œil tuméfié par un uppercut, mais je sors hier de l’ophtalmologie Clinique Saint Augustin à Anvers où on m’a retiré une membrane de la rétine qui était très volumineuse, il paraît que c’est réussi, en fait on saura d’ici quelques mois.

La vue, c’est la vie… !

pour lire la suite de l'intervention du P. Baudouin 
Message_au_Kiwanis


suite de l'extrait du Kiwanigramme :

Je souhaite du fond du cœur que les Clubs Amis qui me lisent participent avec nous, à une action commune de soutien direct à ceux qui souffrent, là-bas.

Oui, ils ont le soleil …

Oui, ils ont cassé ce qu’ils ont reçu …

Oui, chez nous aussi, ici, il y a de la misère …

Cependant partager un peu, le peu qui se fait là-bas est aussi utile qu’ici

Puis il nous parlera, avec retenue, de son rôle d’aumônier dans le second hôpital en importance du pays : une horreur sans nom…

C’est dans un silence total que Baudouin nous informe qu’une ASBL s’est créée pour aider l’hôpital à soulager les miséreux qui n’ont que des cartons pour déposer par terre les malades brûlés au 3ème degré, qu’il n’y a pas assez de grabats, puisqu’il n’y a plus de lits libres.

Hôpital réputé dans tout le pays, les 4 étages n’ont aucun de ses ascenseurs en état de marche.

Lorsqu’un malade y vient se faire soigner, il faut qu’il paie la trousse de médicament de son opération…

Il n’y a plus assez de médecins, ils manquent cruellement.

En 4 ans passés à l’hôpital, un malade n’a été vu par un médecin qu’une seule fois.

Le Père nous explique que cette misère journalière qu’il côtoie comme aumônier, lui fait regretter la vie en brousse, le scoutisme. Là, Dieu merci, il y a l’espoir de la remise sur pied par les anciens (scouts) de ce qui avait été aménagé dans le passé : crèches, classes, dispensaires,…

Cependant, une peur : qu’une rébellion, une révolte ne se produise. Il y a trop de chômeurs, les chinois partent, les sociétés occidentales n’investissent plus…

Que va devenir le Katanga, la province riche de RDC.

Dans cette situation, la moindre aide est utile. Les tribunes et voitures pour handicapés, ils sont nombreux, si nombreux ces jeunes estropiés à vie. L’opération lunettes a été un succès. Il faut des livres, des jouets, … tout ce qui peut aider un petit malade.

Baudouin M. demande ce qui est plus utile : argent ou matériel ?

Réponse : les deux.

L’argent qui permet de remettre en service ce qui ne fonctionne plus.

Par exemple, l’hôpital a 4 étages sur rez et 6 ascenseurs. Plus aucun ne fonctionne depuis 4 mois. Il conviendrait de motiver quelques jeunes médecins de venir faire leurs armes là-bas à Lubumbashi. C’est une nécessité de base.

Il faudrait peut-être une soixantaine de voiturettes pour handicapés.

Les lunettes : 1500 enfants ont des problèmes de vue. Il faut poursuivre cette action.

L’hôpital devrait disposer de 1200 lits. Il n’y en a pas 500.

Le Kiwanis a décidé de ré-inviter le Père Baudouin ...


Posté par bauwat à 12:00 - Permalien [#]