Que se passe-t-il à Lubumbashi ?

BILD0113r

Le Père Baudouin sera de retour en Belgique fin février 2012. Il doit anticiper son retour pour raisons médicales. Un nouveau souci de santé est venu s'ajouter aux problèmes de son pied. Ce sont donc, cette fois, deux opérations difficiles qui sont en perspective alors que d'ici 2 mois, le P. Baudouin fêtera ses 81 ans. Le ferme espoir de pouvoir encore retourner au Congo pour un terme, donne au P. Baudouin le courage d'affronter ces épreuves.

Le Père Baudouin avait espéré que le flux d'aide matérielle en faveur des malades et handicapés pourrait se poursuivre en son absence, sous la direction et le contrôle de l'aumônier qui serait amené à le remplacer, par le canal de l'ASBL "Au Bon Samaritain", qu'il a créée voici 2 ans. En plus de sa charge d'aumônier, le P. Baudouin consacre en effet, et chacun le sait, une part importante de ses activités et de ses ressources à l'aide matérielle aux plus démunis et aux handicapés, non seulement à Sendwe, mais aussi dans les diocèses de Kasongo et Kongolo. En Europe, ce sont des centaines d'heures prestées et des milliers de kilomètres parcourus par des sympathisants bénévoles, qui ont permis, depuis des années, d'expédier au Congo, dans les containers de Wereld Missie Hulp, des milliers d'équipements -dont plus de 1.200 voiturettes pour handicapés- destinés à soutenir l'action du P. Baudouin. En Europe et au-delà, ce sont aussi de très nombreuses personnes qui -impressionnées par l'engagement du P. Baudouin, lui apportent le soutien de leurs prières et lui marquent leur sympathie au travers d'une inlassable générosité.   

D'après des informations qui nous parviennent de diverses sources, le scénario envisagé par le P. Baudouin apparaît sérieusement compromis, au grand désespoir de celui-ci, s'ajoutant, au plus mauvais moment, aux légitimes inquiétudes que lui causent son état de santé... En effet, des lacunes et imperfections auraient été relevées dans les statuts de l'ASBL, et ont été signifiées au P. Baudouin sans beaucoup de ménagement... et le principe même de l'ASBL semble remis en cause pour après le départ du P. Baudouin. Cela dit, on ne peut que se réjouir de ce souci juridique dont le Congo a tant besoin...

Dans l'intérêt des malades et handicapés de Sendwe, on espère vivement qu'une solution satisfaisante est recherchée activement à Lubumbashi et sera trouvée, sauvegardant le fond, la forme dût-elle être aménagée. Pour que le P. Baudouin, rassuré de ce côté, puisse rentrer, apaisé, se faire soigner en Belgique.

***

PS
Aux dernières nouvelles (mai 2012) tout s'est calmé à L'shi, il n'y a plus d'interférence, le P. Baudouin est rassuré et l'ASBL continue ses activités comme auparavant... Le matériel pour handicapés continue à être envoyé de Belgique à un rythme soutenu grâce au financement assuré par le P. Baudouin et, heureusement, continue à être normalement réceptionné et distribué à ceux qui en ont besoin 
(ndlr).